FANDOM


Flcl photo "Un petit sourire !"
Cet article a une collection d'images. Pour voir sa galerie, visitez Daicon 4/Galerie.
Titre originale Daicon 4
"Daicon 4"
(DAICON 4)
Titre français "Daicon 4"
Daicon 4 cover
{{{légende }}}
Réalisation Hiroyuki Yamaga
Scénario Hiroyuki Yamaga
Hideaki Anno
Takami Akai
Musique Kitarō
Electric Light Orchestra
Distributeur Daicon Film
Durée 06 minutes
Année de sortie 1983

Daicon 4 (DAICON 4?) est un court-métrage produit par le studio Daicon Film en 1983.

Synopsis

Le court-métrage commence avec un résumé de Daicon 3 sur une musique de Kitarō. Après ça, la musique Prologue par Electric Light Orchestra est jouée devant un champ d'étoile où la silhouette du vaisseau spatial Daicon passe. Le film commence véritablement lors que musique change pour Twilight.

La fille de Daicon 3 est maintenant adulte et porte un costume de Bunny girl. Elle combat une multitude de monstre de science-fiction et de Metron Seijin. Elle fait un duel de sabre laser contre Dark Vador devant des Stormtroopers et l'Etoile Noire. Depuis le sommet d'une colline, un xénomorphe avec un jambe artificiel et tenant le Discovery One, met la fille à terre avec un tir d'énergie et le Dynaman tente de l'écraser. Elle soulève Dynaman avec une super force et l'écrase contre la colline. Stormbringer apparaît dans le ciel et la fille saute et surfe dessus. Quelques scènes déconnectées de l'intrigue principale sont montrées montrant Yoda et d'autres personnages de Star Wars. La fille surf toujours sur Stormbringer quand elle se dirige vers une formation d'Ultra Hawk 1. Le Yamato, l'Arcadia et le SDF-1 Macross apparaissent avec un VF-1 Valyrie. Une bataille aérienne a lieu dans un café otaku. La fille rentre dans un monde rempli de super héros de comics américain. Beaucoup de machines et de personnages volent à travers l'espace notamment le Faucon Millénium, des personnages du Seigneurs des Anneaux, Lord Jaxom er les Thunderbirds. De retour sur terre, le fille saute de Stormbringer qui se divise en sept parts qui s'envolent dans le ciel en rependant des fumées colorées. Une séquence montre de célèbres vaisseaux spatiaux s'écrasés. Quand tout à coup, une bombe atomique détruit une ville inhabitée, laissant derrière elle une multitude de pétales de cerisier. Juste après ça, la Terre donne naissance à un nouveau monde. Alors que le Daicon tire un rayon à travers le ciel, une verdure luxuriante poussent. Le film nous montre le système solaire et dézoome pour nous montrer le logo de Daicon.

Fiche technique

Information icon with gradient background Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données Anime News Network.

Production

Après avoir réalisé le précédant film d'ouverture pour la convention Daicon 3 à Hakone en 1981, Hiroyuki Yamaga, Hideaki Anno, et Takami Akai décide de fonder le studio Daicon Film. Le studio trouve d'abord des fonds grâce à la vente vidéo de leur premier court-métrage Daicon 3. Ces bénéfices et la production d'autres courts-métrages permettent à Daicon Film d'engager de nouveaux membres, pour atteindre le nombre de treize, ainsi que du matériel d'animation plus performant. Ainsi, en 1983, Daicon Film est de nouveau engagé pour la convention Daicon 4 pour réaliser un nouveau court-métrage d'introduction.

Daicon 4 est un véritable succès qui permet à Daicon Film de se faire remarquer par Bandai pour réaliser un long-métrage d'animation. C'est ainsi que studio va devenir le studio Gainaix

Héritages

Daicon 4 a beaucoup marqué le monde otaku par son imagerie fantastique et son animation. Depuis sa sortie, plusieurs média japonais ont fait références à Daicon 4. Des extraits et des personnages apparaissent dans l'OVA de Gainax Otaku no Video. La séquence d'ouverture du drama japoanais The Train Man est inspiré et utilise la musique Twilight de The Electric Light Orchestra et le personnage de la Daicon girl. Dans l'épisode 05 de FLCL, Haruko s'habille avec une tenue de bunny girl rouge et vole sur une guitare basse en criant "Daicon V !" avant d'attaquer un robot géant. En 2001, le magazine Animage classe les courts-métrages Daicon à la trente-troisième place de son "Top 100 des animes de tous les temps". [1] Le court-métrage Cassette Girl fait également une référence à Daicon 4 en habillant son personnage principal avec un costume de bunny girl pour combattre un robot géant.

Daicon 33

Gainax révèle les détails d'une nouvelle campagne pour célébrer les 33 ans de Daicon Film. Le nouveau projet est nommé "DAICON FILM 33" et est annoncé le 08 Janvier 2014. La base du projet est un "renouveau du Daicon Film" et inclut la vente de plusieurs produits dérivés autour de Daicon 3 et Daicon 4. A cette occasion, une nouvelle illustration de la Daicon Girl est dessinée par Takami Akai, le character designer original de Daicon. [2]

Notes

  • Daicon 3 et Daicon 4 n'a presque jamais été réédité en vidéo après sa sortie. Cela est dût au fait que les deux courts-métrages utilisent de la musique et des images sans l'accord des ayant droits. Il existe seulement un Laserdisc non-officiel sorti en 1988 contenant les deux courts-métrages. C'est un disque qui aujourd'hui est devenu culte et est recherché par les collectionneurs. [3]
  • La musique utilisé dans Daicon 4 est Twilight par le groupe Electronic Light Orchestra.

Voir aussi

Références

  1. "Animage Top-100 Anime Listing". Anime News Network. 13 Décembre 2013.
  2. "Gainax's "Daicon Film 33" Project Details Reveale". Crunchyroll. 09 Janvier 2014
  3. "Daicon III and IV Opening Animations : Laserdisc and other Media". Cornell Japanese Animation Society. 17 Décembre 2013.

Liens externes


Daicon Film
Animation Daicon 3Daicon 4Royal Space Force
Live-action Kaiketsu NoutenkiAikoku Sentai Dai NipponReturn of UltramanYamata no Orochi no Gyakushū
Personnalités Hideaki AnnoTakami AkaiHiroyuki Yamaga
Divers Liste des références de Daicon 3Liste des références de Daicon 4